Le dernier jour d’un condamné

Posté par belledenuit le 13 mars 2008

Le dernier jour d'un condamné dans Classique 51%2Bj4zsJ9NL._SL160_AA115_Auteur : Victor Hugo

Editions : Librio (2003)

Nbre de pages : 97

Mot de l’éditeur :

« Adieu l’espoir, adieu les roses, adieu la nature et le vent ; tout cela n’est plus a moi ; Et Marie, ma pauvre petite fille qui t’aimera désormais ? Mon cœur saigne toute ma rage… ” Qui parle ? Un homme semblable à tous les autres dans l’attente de la mort. Dehors dans la lumière pâle du petit matin, la guillotine projette son ombre sur le pavé. Dans quelques heures, cet homme sera exécuté. Son crime ? Il n’en dit rien. Le temps presse. Sur le papier qui lui reste, il jette encore ses terreurs et ses angoisses, se souvient du bonheur enfui…
Qu’espère-t-il ? Conserver la force de se tenir debout.
”Que ce que j’écris ici puisse être un jour utile à d’autres, que cela arrête le juge prêt à juger, que cela sauve des malheureux, innocents ou coupables, de l’agonie à laquelle je suis condamné… “
.

Mes impressions :

Un récit remarquable pour l’abolition de la peine de mort. Victor Hugo montre là sa position face à cette peine capitale et décrit les pensées du condamné quelques semaines puis quelques heures avant la terrible fin. L’auteur dépeint avec beaucoup de justesse et de profondeur ce que le condamné ressent, sa lutte acharnée à survivre malgré une condamnation irrémédiable. Il n’hésite pas non plus à impliquer les hommes de loi qui se retranchent derrière leur “il faut un exemple” pour justifier leur condamnation. Un récit fort et émouvant. A lire absolument !

Laisser un commentaire

 

Fictions de crise |
poesieombrelumiere |
poesie diverses |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | isefra
| Plume d'enfants
| La vie est un mélange de no...