• Post-it

    30.04.2010:

    R.A.S.

    Avis à venir :

    - "Noirs tatouages" de Val McDermid

  • Découvrons un auteur…

    Pour le 9 juin : Fred Vargas

  • Mes Lectures communes

    - Avec Mystic, Mrs Pepys, Ana76 & Stieg pour le 16.05.2010 : "La princesse des glaces" de Camilla Läckberg

    - Avec Phooka, Heclea, Lisalor, Deliregirl, Frankie, Taylor & Caya pour le 20.05.2010 : "Les bannis et les proscrits (tome 2)" de James Clemens

    - Avec Abeille pour le 03.06.2010 : "Loup" de Nicolas Vanier

    - Avec Lisalor, Deliregirl, Azariel, Mariiine, Lolo & Karline pour le 05.06.2010 : "Morsure" de Kelley Armstrong

    - Avec Elora, Elea23, Lounapil, Setsuka, Myrrdin & Leyla pour le 25.07.2010 : "Le coeur cousu" de Carole Martinez

  • Catégories

  • Blogoclub

    • Pour le 1er mai 2010 :

    - "L'affaire Jane Eyre" de Jasper Fforde

  • Tout sur les livres

    Classiques' blog
    Recommandé par des Influenceurs
  • Commentaires récents

    • Resultados Loterias Colombia Hoy Ganamos dans 1984
    • 이민 전문 변호사 엘에이 dans 1984
    • ohio department of liquor control violations dans 1984
    • realeats review 2020 dans 1984
    • http://totorosreviews.com dans Robe de marié

Chagrin d’école

Posté par belledenuit le 3 avril 2008

Chagrin d'école dans Contemporain 41l-XAiNQEL._SL160_AA115_Auteur : Daniel Pennac

Editions : Gallimard (2007)

Nbre de pages : 304

Quatrième de couverture :

Avec sa verve coutumière, l’auteur de la saga des Mallaussène aborde la question de l’école du point de vue de l’élève, et en l’occurrence du mauvais élève.

Mon avis :

Je viens de finir ce livre à l’instant et je dois dire qu’il m’a fait beaucoup réfléchir, rire et sourire. Si l’auteur voulait faire au départ un roman sur la relation “école/cancre”, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une autobiographie d’un professeur qui a vu des générations de jeunes, collégiens et lycéens, depuis ses débuts d’enseignant dans les années 70, et l’évolution de leurs mentalités et de la Société. Le livre nous montre, d’un point de vue professoral, la difficulté d’être et de se sentir, tant à son propre endroit qu’au regard des autres, un mauvais élève.
L’auteur nous explique sa façon d’enseigner. Comment arriver à intéresser un « cancre » aux matières enseignées et comment lui s’en est sorti (ayant été lui-même un mauvais élève).
Pennac montre du doigt tout ce qui ne va pas selon lui : la société de consommation qui sollicite les jeunes de plus en plus, nous en tant que parents qui ne comprenons pas nos enfants…
Je dirai que c’est un livre qui fait réfléchir tant du côté parental que du côté professoral (puisqu’il nous indique que beaucoup d’enseignants baissent les bras devant les difficultés de certains élèves. Que ce n’est pas leur rôle de régler les problèmes.)
Même si l’auteur se met un peu trop en avant par certains moments, il n’en demeure pas moins qu’il a les mots justes pour nous dévoiler ce qui ne va pas ou du moins pour nous faire réfléchir à tout ce qui touche l’enseignement. Je pense qu’il cherche à nous faire prendre conscience des choses pour qu’elles puissent évoluer et changer positivement.
C’est un ouvrage qu’il faut lire.

Laisser un commentaire

 

Fictions de crise |
poesieombrelumiere |
poesie diverses |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | isefra
| Plume d'enfants
| La vie est un mélange de no...