Deuils de miel

Posté par belledenuit le 8 mai 2008

Deuils de miel dans Policier/Thriller 413eSSgx2lL._SL160_AA115_Auteur : Franck Thilliez

Editions : Pocket (2008)

Nbre de pages : 340

Mot de l’éditeur :
Après le décès accidentel de sa femme et de sa fille, le commissaire Sharko est un homme brisé. Insomnies, remords, chagrin… Difficile dans ces conditions de reprendre du service. Mais une macabre découverte va brutalement le ramener à la réalité : une femme est retrouvée morte, agenouillée, nue, entièrement rasée dans une église. Sans blessures apparentes, ses organes ont comme implosé. Amateur d’énigmes, le tueur est aussi un orfèvre de la souffrance. Et certainement pas prêt à s’arrêter là. Pour Sharko, déjà détruit par sa vie personnelle, cette enquête ne ressemblera à aucune autre, car elle va l’entraîner au plus profond de l’âme humaine : celle du tueur… et la sienne.

Mes impressions :

Tout d’abord,  c’est le 1er Thilliez que je lis et j’ai été bluffée Very Happy. Je suis plus qu’enthousiaste d’avoir découvert un auteur de thriller que je ne vais plus lâcher. On est pris dans l’engrenage de l’enquête dès le départ et on s’y accroche… Hors de question de lâcher le commissaire et l’enquête en plein milieu du livre. Le suspens est omniprésent : on stresse avec le personnage, on a la gorge sèche par moment… L’auteur n’hésite pas à faire des phrases courtes, voire juste un mot et points de suspension pour bien marquer l’angoisse, la situation du personnage à un moment donné, l’atmosphère qui règne. C’est vraiment un vrai délice. Je me suis vraiment cru devant ma télé à regarder un policier bien enfoncée dans mon canapé en me demandant ce qu’il va arriver et lorsqu’il me fallait arrêter de lire, ça me faisait cette impression de stress quand en plein suspens TF1 vous met les pubs !!!
Il va cependant me falloir lire les premiers ouvrages de Thilliez parce que le personnage du commissaire évolue au fur et à mesure que l’auteur écrit. Il faut donc lire « Train d’enfer pour ange rouge » afin de comprendre certaines choses dans sa vie. Mais cela n’empêche pas pour autant de lire « Deuils de miel » indépendamment.

Laisser un commentaire

 

Fictions de crise |
poesieombrelumiere |
poesie diverses |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | isefra
| Plume d'enfants
| La vie est un mélange de no...