Un chant de Noël

Posté par belledenuit le 20 décembre 2008

Un chant de Noël dans Classique 51V83PEANAL._SL160_AA115_Auteur : Charles Dickens

Editions : Folio junior (1999)

Nbre de pages : 146

Quatrième de couverture :
Oh! qu’il est mauvais, qu’il est triste et repoussant, le vieux Scrooge le froid l’habite, pince son nez, frippe sa joue, joue, rend sa démarche raide, sa voix grinçante. Un glaçon. Un vrai glaçon dur et tranchant… Même les chiens d’aveugle détournent leurs maîtres du vieillard… Mais c’est Noël! Un jour de fête, de charité, de joie. Allumons la flambée, sortons les dindes, le gibier. la charcuterie, les châtaignes grillées, les juteuses oranges… mangeons, dansons, rions! Une fois n’est pas coutume! Et la vie est si dure… Sornettes! s’exclame le vieux Scrooge dans son appartement lugubre. En prison les pauvres! Au diable les amoureux! Mais le vieil avare ne sait pas ce qui l’attend… Tremble vieillard aigri! Fantômes et spectres sont venus te chercher. L’heure a sonné. La nuit s’annonce terrible en vérité. Pourtant, si tu veux…

Mon avis :

Un chant de Noël” est le seul livre de Charles Dickens que j’ai lu jusque là. J’ai donc découvert un auteur qui en usant de mots simples sait y mettre suffisamment de force pour parvenir à ses fins.
Ce livre mêlant le conte et le fantastique m’a bien plu mais sans plus que ça. Il se lit vite, très facilement mais le côté morbide m’a quelque peu dérangée. En cette période de fête, j’aurais préféré lire autre chose même si le livre se termine bien (et heureusement !).
En lisant divers commentaires que j’ai trouvés sur le net, je me dis que je n’ai pas dû lire ce bouquin avec le même état d’esprit que ces personnes. Il faut dire que les illustrations que j’ai dans mon édition n’étaient pas pour rendre ma lecture agréable. La caricature de Scrooge est horrible (même si elle dépeint très bien le personnage).
Suzanne indique de façon pertinente que “ce conte est prévisible” et je suis tout à fait d’accord avec elle. On sait dès le départ où veut nous amener Dickens. Quelque part, ça m’a un peu gâché ma découverte de ce livre. Et puis étant trop terre à terre, je me dis que l’auteur est un utopiste. Arriver à changer un homme l’espace d’une nuit par la venue inopinée de trois spectres, c’est un peu gros ! Ca met de la magie dans l’oeuvre, certes, mais je n’ai pas accroché comme je l’aurais dû.
En bref, même si mon avis est plutôt mitigé sur cette lecture, je pense néanmoins qu’il faut que chacun(e) se fasse sa propre opinion sur ce conte. Alors n’hésitez pas à le découvrir malgré ce que j’en dis !

Laisser un commentaire

 

Fictions de crise |
poesieombrelumiere |
poesie diverses |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | isefra
| Plume d'enfants
| La vie est un mélange de no...