• Post-it

    30.04.2010:

    R.A.S.

    Avis à venir :

    - "Noirs tatouages" de Val McDermid

  • Découvrons un auteur…

    Pour le 9 juin : Fred Vargas

  • Mes Lectures communes

    - Avec Mystic, Mrs Pepys, Ana76 & Stieg pour le 16.05.2010 : "La princesse des glaces" de Camilla Läckberg

    - Avec Phooka, Heclea, Lisalor, Deliregirl, Frankie, Taylor & Caya pour le 20.05.2010 : "Les bannis et les proscrits (tome 2)" de James Clemens

    - Avec Abeille pour le 03.06.2010 : "Loup" de Nicolas Vanier

    - Avec Lisalor, Deliregirl, Azariel, Mariiine, Lolo & Karline pour le 05.06.2010 : "Morsure" de Kelley Armstrong

    - Avec Elora, Elea23, Lounapil, Setsuka, Myrrdin & Leyla pour le 25.07.2010 : "Le coeur cousu" de Carole Martinez

  • Catégories

  • Blogoclub

    • Pour le 1er mai 2010 :

    - "L'affaire Jane Eyre" de Jasper Fforde

  • Tout sur les livres

    Classiques' blog
    Recommandé par des Influenceurs
  • Commentaires récents

    • Resultados Loterias Colombia Hoy Ganamos dans 1984
    • 이민 전문 변호사 엘에이 dans 1984
    • ohio department of liquor control violations dans 1984
    • realeats review 2020 dans 1984
    • http://totorosreviews.com dans Robe de marié

A moi pour toujours

Posté par belledenuit le 23 février 2009

 Lu dans le cadre du Prix des Lecteurs 2009

A moi pour toujours dans Contemporain 41eO9H17vWL._SL160_AA115_Auteur : Laura Kasischke

Editions : Le Livre de Poche

Nbre de pages : 376

Quatrième de couverture :
« A moi pour toujours » : tel est le billet anonyme que trouve Sherry Seymour dans son casier de professeur à l’université un jour de Saint-Valentin. Elle est d’abord flattée par ce message qui tombe à point nommé dans son existence un peu morne. Mais cet admirateur secret obsède Sherry. Une situation d’autant plus troublante qu’elle est alimentée par le double jeu de son mari. Sherry perd vite le contrôle de sa vie, dont l’équilibre n’était qu’apparent, et la tension monte jusqu’à l’irréparable… Laura Kasischke peint avec talent une réalité américaine dans laquelle tout y compris le désir, semble bien ordonné.

Mon avis :
Bon, soyons franche et directe : je n’ai pas été spécialement emballée par ce livre, deuxième sélection du Prix des Lecteurs 2009 (et là je vais croiser les doigts pour que le troisième m’interpelle un peu plus).
L’idée d’une femme mariée qui décide de prendre un amant, avec l’accord de son mari, c’est plutôt bof bof. Je trouvais ça même déplacé voire malsain pour le couple. Et pour combler le tout, l’auteure ne manque pas de précisions érotiques dans son bouquin. C’est peut-être ce côté là qui ne m’a pas plu (encore !).
C’était le premier livre de Laura Kasischke que je lisais et malgré certains côtés négatifs que j’ai pu ressentir, je pense en relire un autre pour me faire une idée définitive. Et là vous allez vous dire : Belledenuit, elle ne sait pas ce qu’elle veut ! Ca lui a plu ou pas ? Et mon problème est bien là !
En fait, si l’histoire ne m’a pas plus intéressée que ça, la façon dont écrit l’auteure fait en sorte que vous tournez les pages sans vous en rendre compte. Certes, il m’était difficile de l’arrêter mais j’avais tout autant de mal à le reprendre. Allez, comprendre…
J’avais envie de savoir ce qui allait se passer dans la vie de Sherry alors même que son histoire extra-conjugale me gonflait au plus haut point : et pourquoi fait-elle ça ? Aime-t-elle réellement son mari ? Que cherche-t-elle réellement ?
Parce que voilà son véritable problème : cette femme se cherche en tant que femme !
Normal, me direz-vous, au bout de vingt ans de mariage, être rentrée dans la routine du couple et après avoir été mère corps et âme, passez un certain âge (ou devrais-je dire un âge certain ?! – bon j’exagère puisqu’elle n’a qu’une quarantaine d’années), on se demande si l’on est toujours autant désirable.
Mais il n’empêche que Sherry cherche ce qui lui arrive. Elle l’a provoquée tant dans son comportement physique que psychologique. Elle n’a pas l’air de le regretter.
Son attitude m’a exaspérée et si j’ai réussi à lire les deux premières parties relativement vites, il me tardait de finir la troisième même si la fin est époustouflante. On ne s’y attend pas du tout !
L’auteure est extraordinaire de ce côté là. Une écriture brutale sur certaines scènes mais un suspens de l’histoire qui va jusqu’aux dernières lignes.
Je ne peux pas dire que j’ai aimé ce livre. Mais je ne peux décidément pas indiquer qu’il m’a déplu. Je suis mitigée et c’est bien une des rares fois ou cela m’arrive.

Laisser un commentaire

 

Fictions de crise |
poesieombrelumiere |
poesie diverses |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | isefra
| Plume d'enfants
| La vie est un mélange de no...