L’or des incas

Posté par belledenuit le 26 avril 2009

L'or des incas dans Aventure 514CY3GYDWL._SL160_AA115_Auteur : Clive Cussler

Editions : Edition Le Livre de Poche (1995)

Nbre de pages : 600

Description :
1532 : les derniers survivants d’un peuple décimé cachent au coeur des Andes un somptueux trésor : la chaîne d’or du dernier Inca, si lourde qu’il faut deux cents hommes pour la porter. 1998 : Shannon Kelsey, intrépide et séduisante archéologue, parcourt le Pérou avec son équipe, n’hésitant pas à plonger dans les profondeurs d’un puits sacré… Mais l’or des Incas suscite d’autres convoitises, bien peu scientifiques, celles en particulier d’un réseau mondial de trafiquants d’oeuvres d’art, décidé à tout pour atteindre fins.

Mon avis :

J’ai terminé ce titre il y a peu et je n’ai qu’une chose à vous dire : foncez dans cette lecture où l’aventure vous attend !
On se trouve plonger dans une véritable chasse au trésor dans laquelle on ressort avec les yeux grands ouverts, le coeur qui palpite, le souffle court et où l’on a eu des montées d’adrénaline à maintes reprises.
On entre dans l’histoire et les légendes du peuple inca mais aussi et surtout des chachapoyas, leurs ancêtres, loin de leur ressembler physiquement puisque l’on apprend qu’ils étaient très grands, blonds avec les yeux bleus ou verts ! (on est donc loin du physique de l’inca lui-même).
J’ai été véritablement enchantée d’entrer dans ces histoires qui m’attirent depuis très longtemps. Et j’en redemandais encore et encore. Plus j’en apprenais et plus j’avais envie d’en savoir davantage.
Même si les personnages « blanc » sont forcément stéréotypés, il n’en demeure pas moins que le style de Clive Cussler est indéniablement prenant (il prend même la liberté de s’intégrer dans son ouvrage un court instant !).
On suit pas à pas l’évolution de la recherche; les personnages de Giorgino et Dirk Pitt ne manquent pas d’humour surtout dans les situations les plus périlleuses et on en redemande.
J’ai été véritablement conquise par cet ouvrage et je compte bien poursuivre ma découverte de Dirk Pitt et Giorgino puisque ils apparaissent dans des parutions antérieures.
Un petit bémol est cependant à noter : quelques longueurs vers la fin (en tout cas pour moi à moins que ce ne soit la soif de savoir ce qui allait arriver) que j’ai quelque peu survolé en sautant certains paragraphes.
Malgré cette petite gêne, n’hésitez surtout pas pendant vos vacances estivales (surtout si vous comptez partir pour le Pérou ou la mer de Cortez) à le mettre dans vos valises !

Laisser un commentaire

 

Fictions de crise |
poesieombrelumiere |
poesie diverses |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | isefra
| Plume d'enfants
| La vie est un mélange de no...