• Post-it

    30.04.2010:

    R.A.S.

    Avis à venir :

    - "Noirs tatouages" de Val McDermid

  • Découvrons un auteur…

    Pour le 9 juin : Fred Vargas

  • Mes Lectures communes

    - Avec Mystic, Mrs Pepys, Ana76 & Stieg pour le 16.05.2010 : "La princesse des glaces" de Camilla Läckberg

    - Avec Phooka, Heclea, Lisalor, Deliregirl, Frankie, Taylor & Caya pour le 20.05.2010 : "Les bannis et les proscrits (tome 2)" de James Clemens

    - Avec Abeille pour le 03.06.2010 : "Loup" de Nicolas Vanier

    - Avec Lisalor, Deliregirl, Azariel, Mariiine, Lolo & Karline pour le 05.06.2010 : "Morsure" de Kelley Armstrong

    - Avec Elora, Elea23, Lounapil, Setsuka, Myrrdin & Leyla pour le 25.07.2010 : "Le coeur cousu" de Carole Martinez

  • Catégories

  • Blogoclub

    • Pour le 1er mai 2010 :

    - "L'affaire Jane Eyre" de Jasper Fforde

  • Tout sur les livres

    Classiques' blog
    Recommandé par des Influenceurs
  • Commentaires récents

    • Resultados Loterias Colombia Hoy Ganamos dans 1984
    • 이민 전문 변호사 엘에이 dans 1984
    • ohio department of liquor control violations dans 1984
    • realeats review 2020 dans 1984
    • http://totorosreviews.com dans Robe de marié

L’enfant d’Emma

Posté par belledenuit le 14 mai 2009

L'enfant d'Emma dans Contemporain enfant10Auteur : Abbie Taylor

Editions : France Loisirs (2009)

Nbre de pages : 425

Résumé :
En une seconde, la vie d’Emma bascule dans l’horreur. Les portes du métro se referment sur son fils de 13 mois et l’enfant disparaît aux côtés d’une inconnue. Emma a beau appeler à l’aide, la police refuse de la croire. A-t-elle vraiment un enfant ? L’a-t-on réellement enlevé ? Emma ne peut alors compter que sur elle-même pour tenter de retrouver son fils, quoi qu’il lui en coûte…
Mon avis :

Avant toute chose, il faut préciser que Abbie Taylor est une jeune auteure et que cet ouvrage est son premier roman.
De ce fait, je vous dirai que même si j’ai beaucoup angoissé en imaginant Emma rechercher son fils, cela ne se faisait que par moment.
Le personnage est très attachant tenant surtout le fait de sa situation personnelle très délicate (elle n’a que 25 ans, élève seule son fils, est sans emploi et n’a plus du tout de famille).
Une fois le tableau dressé, l’enlèvement effectué, j’ai eu comme une impression de vide sur certains chapitres.
Abbie Taylor a intégré des parties concernant des moments de la vie d’Emma antérieurs au kidnapping pour bien que le lecteur comprenne l’état psychologique dans lequel se situe son personnage.
Je ne dirai pas que c’était inutile de le faire. Par contre, j’aurais planifié le roman d’une façon différente pour que cet effet « brouillon » n’apparaisse pas.
Par ailleurs, à certains moments fatidiques, voir que l’auteure coupait l’action pour revenir dans le passé m’a un peu gâché ma lecture.
Néanmoins, j’ai eu beaucoup de blues, mal au coeur et les larmes aux yeux sur des scènes où la maman se retrouve seule et s’interroge sur ce qui lui arrive.
Quelle mère ne réagirait pas ainsi ? Bien sûr qu’il est difficile de rester assise et calme quand on ne sait pas où est son enfant et avec qui. Et là, on est pris aux tripes. Je sentais même cette envie qui me prenait d’aller rechercher cet enfant avec Emma pour qu’elle puisse le serrer contre elle et lui dire qu’elle l’aimait plus que tout. Et sur ce point, je dis merci et bravo à l’auteure.
En somme, même si ce livre n’est pas de la grande littérature, l’écriture étant très simple, je le recommande pour peu que vous vous sentiez prête à vivre ce « calvaire » d’Emma.

Laisser un commentaire

 

Fictions de crise |
poesieombrelumiere |
poesie diverses |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | isefra
| Plume d'enfants
| La vie est un mélange de no...