La malédiction d’Old Haven

Posté par belledenuit le 24 juin 2009

La malédiction d'Old Haven dans SF/Fantasy/Fantastique 514ybPNhdRL._SL160_AA115_Auteur : Fabrice Colin

Editions : Albin Michel (2007)

Nbre de pages : 635

Présentation de l’éditeur :
« Il est un trait qui nous distingue, nous les Wickford, du commun des mortels : nous ne savons pas nous soustraire au destin. « 

1723. Gotham. Orphelinat de la Sainte-Charité. Mary Wickford, jeune orpheline à la beauté flamboyante, quitte le couvent et les sœurs qui l’ont recueillie dix-sept ans plus tôt. En route vers l’est, la jeune fille s’arrête dans le vieux village d’Old Haven où règne une atmosphère lourde de secrets. Sans jamais être venue, elle connaît ces paysages de brumes et de ténèbres…

C’est ici, à Old Haven, que fut brûlée vive, quarante-deux ans auparavant, une sorcière du nom de Lisbeth Wickford… Descendante de cette longue lignée, Mary est-elle née maudite ou est-elle destinée à sauver un monde en péril ?

Mon avis :

« La malédiction d’Old Haven » est encore une très belle découverte littéraire pour moi. Nous entrons ici dans un cycle sur la magie et le pouvoir.

L’histoire est racontée par Mary Wickford, elle-même. Elle nous montre ce qu’a été sa vie et surtout son combat.

Si le style est simple vu qu’il destiné notamment à des jeunes lecteurs, il n’en demeure pas moins que l’histoire est originale, plaisante et que l’intrigue est très bien menée.

L’auteur ne dévoile que par bribes ce que furent les vies des aïeules de Mary et l’on comprend qu’une malédiction s’est abattue sur cette famille, malédiction qui perdure de génération en génération passant de mère en fille depuis la nuit des temps.

 Son combat pour vivre librement est bien entendu semé d’embûches mais Mary ne fera pas que de mauvaises rencontres. Bien au contraire !

On fait des découvertes extraordinaires mais également des rencontres très étranges. Ainsi, au travers de l’histoire, vous verrez des pirates, un homme à la tête en forme de citrouille, des dragons ou bien encore des créatures monstrueuses appelées des domilites.

 Tout un monde de créatures bizarres et ensorcelées. Tout un monde différent du nôtre qui nous permet de partir très loin dans l’imaginaire.

Si l’ensemble m’a plu, j’ai cependant ressenti quelques longueurs concernant l’initiation de Mary à la magie. Certes, le tout est essentiel voire même primordial pour le combat final qu’elle doit mener mais j’ai trouvé que c’était un peu long.

Surtout lorsque l’on voit que le dernier chapitre consacré à cette lutte de sauvegarde ne fait que quelques pages !

J’ai trouvé une certaine disproportion dans l’ouvrage s’agissant de ces deux parties.

Cependant, cela n’empêche pas de lire avec avidité et intérêt ce joli ouvrage. Les pages filent à une vitesse vertigineuse.

D’ailleurs, je compte bien renouveler avec cet auteur car ce cycle recèle un autre tome : « Le maître des dragons« . Le personnage apparaît dans le livre ici présenté et j’ai déjà la curiosité de savoir ce que ce livre va bien pouvoir contenir.

5 Réponses à “La malédiction d’Old Haven”

  1. max marcetteau dit :

    Bon jour,

    Je viens de découvrir votre blog.
    Je reviendrai :)

    Max

  2. Lou dit :

    Je découvre aussi ! Quant au livre il me tente bien, surtout pour le cadre historique et géographique :) Merci pour cet avis qui me fait repérer ce livre !

  3. belledenuit dit :

    @ Lou : il me tarde donc de voir ce que tu en auras pense ! ;)

  4. Theoma dit :

    Ah une Héroïne avec un grand H. Trop rare pour ne pas le noter !

  5. belledenuit dit :

    @ Theoma : tu as bien raison. Et on la retrouve dans « Le maitre des dragons » du meme auteur que je compte lire tres bientot.

Laisser un commentaire

 

Fictions de crise |
poesieombrelumiere |
poesie diverses |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | isefra
| Plume d'enfants
| La vie est un mélange de no...