L’hiver indien

Posté par belledenuit le 8 juillet 2009

 Lu dans le cadre du Prix des Lecteurs 2009

L'hiver indien dans Contemporain 61rHLjYdx-L._SL160_AA115_Auteur : Frédéric Roux

Editions : Le livre de poche (2009)

Nbre de pages : 501

Présentation de l’éditeur :
Ils avaient été repoussés jusqu’au bord du Pacifique, ils avaient vendu une bonne partie de l’Etat de Washington pour le prix d’une Buick Regal avec la transmission bousillée, s’ils faisaient un pas en arrière, ils disparaissaient dans l’océan. Personne n’entendrait plus parler d’eux sur cette terre qui leur appartenait, excepté dans les musées d’ethnographie. F. R.

Mon avis :

Avec le Prix des Lecteurs, les mois passent et se ressemblent. Malheureusement !

Après avoir abandonné le mois dernier « La perte en héritage« , voilà que je tombe avec « L’hiver indien » sur un livre ayant eu la particularité de m’anesthésier à chaque fois que je le prenais et ce au bout d’une trentaine de pages lues.

Autant vous dire que ça m’a semblé long, long, très long pour arriver à la fin.

Vous me direz : pourquoi ne pas l’avoir arrêté ?!

Tout simplement parce que :

  1. J’ai horreur d’abandonner des lectures. Je ne le fais qu’en cas de force extrêmement majeure (lorsque je suis sur le point de dormir vraiment très longtemps avec impossibilité de me réveiller et ce vraiment peu de temps après avoir ouvert le livre, par exemple).

  2. Le thème m’intéressait quand même puisqu’il s’agit en fait de la vie dans la réserve de la tribu indienne d’Amérique Makahs. J’ai toujours été fascinée par les indiens (leurs us et coutumes sont intéressantes, je trouve) et c’était là l’occasion de voir comment ces hommes et ces femmes, aujourd’hui, vivaient.

De ce fait, je m’attendais à vivre quelque chose de peu commun et de fort alors que ça n’a pas été du tout le cas !

Sans compter sur le style très grossier de l’auteur que nous trouvons ligne après ligne (que c’est long ça aussi…), l’histoire est, quant à elle, pas ou très peu intéressante.

Les chapitres sont longs; les Makahs se sont fixés un objectif mais que c’est long pour tout mettre en place; et finalement, on reste sur notre fin puisque (je vous le dis), rien ne se fait !

Eh oui, j’ai lu un bouquin entier en me demandant comment ils allaient chasser la baleine (tel était leur but) pour finalement rester complètement idiote à la fin du dernier chapitre : rien ne se passe ! Rien du tout !

Alors là, chapeau bas Monsieur l’auteur !

Mais bon, vous l’aurez compris aussi, ce n’était pas là forcément où l’auteur voulait nous amener. Il explique tout simplement (et à merveille quand même) le problème de ces indiens d’Amérique qui n’ont finalement plus leur place dans ce monde (ou du moins qui ne la trouve pas). Ils avaient des coutumes, on les leur a enlevées. On les met de côté et vivent en marge de la société : la délinquance, l’alcool, le chômage font partie de leur quotidien.

Mais tout ça aurait dû être tourné différemment pour que j’accroche.

En bref, encore une déception pour le Prix des Lecteurs. Je ne le conseille pas et c’est dommage !

16 Réponses à “L’hiver indien”

1 2
  1. Malorie dit :

    Coucou,
    Merci pour ton avis bien construit. Une amie me l’a offert il y a un moment, mais je ne l’ai toujours pas lu. Bien que le sujet me passionne (tout comme toi), ton avis plutôt négatif me fait un peu peur pour cette prochaine lecture.
    Mais bon, j’essayerai de le lire, et on verra ce que cela donnera.
    Bisous et bon mercredi.

  2. Ys dit :

    Bon, ça n’a pas l’air d’être une réussite ce Prix des Lecteurs. Ça me conforte dans le fait de ne participer à ce genre de prix, j’ai déjà bien assez à lire avec la PAL que je me confectionne moi-même !

  3. belledenuit dit :

    @ Malorie : prends ton temps pour t’y lancer dedans. Je pense que tu peux trouver bien mieux avec d’autres lectures. Maintenant, peut-etre qu’il te plaira a toi. Sait-on jamais ?!

    @ Ys : C’est vrai qu’en ce moment, on n’est pas du tout verni avec le PDL. Mais j’ai quand meme fait de tres belles decouvertes aussi. De toute facon c’est du quitte ou double et on le sait d’avance. On ne peut pas non plus toujours aime ce qu’on nous propose.

  4. keisha dit :

    A priori ç’aurait dû être intéressant. Au fait, es tu obligée de terminer les livres proposés dans le cadre du prix des lecteurs? Finalement, je pense qu’il est mieux que je n’aie pas été choisie pour le jury!

  5. Géraldine dit :

    Merci, merci, merci… Et vive moi d’avoir lu, contre mon habitude, ce billet avant d’avoir lu le livre… Comme toi, je suis fatiguée de la sélection PDL qui est de moins en moins excitante. A tel point que le rapport de brodeck m’a un peu vaccinée et mon enthousiasme de lectrice est en berne. Alors, je vais te faire confiance et omettre ce livre au profit de mes livres personnels qui m’attirent beaucoup plus. Ce mois ci, je ne lirais qu’un livre du PDL, celui que j’ai mis en lecture en cours !

  6. belledenuit dit :

    @ Keisha : non tu n’es pas obligee de terminer le livre. Mais personnellement, je pensais avoir un peu de chance qu’il devient interessant au fil des pages. Mais ca n’a pas ete le cas.

    @ Geraldine : ravie de te faire plaisir ;) C’est sur que ca permet de faire le tri sur les bouquins que l’on recoit. Apres ma lecture en cours, je lirai « De l’eau pour les elephants » qui me tente vraiment beaucoup (je l’avais repere avant meme de savoir qu’on allait le recevoir pour le PDL). Par contre, j’irai lire ton avis sur « Mange, prie, aime » avant de me decider a le lire ou non.

  7. Lilibook dit :

    Et bien selon ton avis, je ne noterais pas ce titre. Et puis dans un sens ça m’arrange un peu avec une LAL qui s’agrandit au fur et à mesure des jours ;-) ) (Je te rajoute à mes liens)

  8. Marie dit :

    Merci pour ce commentaire honnête et détaillé !
    Au moins ma PAL ne s’alourdira pas avec ce titre !… :-)

  9. belledenuit dit :

    @ Lilibook et Marie : je suis ravie de vous permettre de ne pas augmenter votre PAL ou LAL :D Ce sera ma B.A. estivale :D (merci pour le lien Lilibook ;) )

  10. Laetitia la liseuse dit :

    Alors ton avis me conforte dans l’idée que j’ai très bien de résister à son achat en grand format. J’ai très envie de le lire pour les même raisons que toi. Un jour peut-être si ma pile frôle le 0 livre.

1 2

Laisser un commentaire

 

Fictions de crise |
poesieombrelumiere |
poesie diverses |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | isefra
| Plume d'enfants
| La vie est un mélange de no...