Le symbole perdu

Posté par belledenuit le 16 décembre 2009

Le symbole perdu dans Contemporain 41kiZazvznL._SL160_AA115_Auteur : Dan Brown

Editions : JC Lattès

Nbre de pages : 650

Présentation de l’éditeur :

Robert Langdon, professeur en symbologie, est convoqué d’urgence par son ami Peter Solomon, philanthrope et maçon de haut grade, pour une conférence à donner le soir même. En rejoignant la rotonde du Capitole, il fait une macabre découverte. Ce sera le premier indice d’une quête haletante, des sous-sols de la Bibliothèque du Congrès aux temples maçonniques, à la recherche du secret le mieux gardé de la franc-maçonnerie. Une aventure où s’affrontent les traditions ésotériques et la formidable intelligence de Robert Langdon.

Mon avis :

Le dernier ouvrage de Dan Brown traite de la franc-maçonnerie et des secrets qui entoure cette confrèrie créée au XVIIème siècle en Ecosse et dont les membres doivent passer par des rituels initiatiques avant d’y être acceptés totalement.

Si le terme de « franc-maçon » ne m’était pas inconnu, il n’en demeure pas moins que tout ce qui l’entoure m’était totalement étranger. Il faut dire que je ne m’étais pas penchée véritablement jusqu’alors sur cette confrérie.

L’histoire que nous raconte Dan Brown dans ce livre m’a emballée au plus haut point. Il m’était difficile de le lâcher. C’est non seulement l’histoire des maçons qu’il nous fait découvrir via une quête et une course contre la mort mais c’est aussi une ballade au coeur d’une ville qui recèle beaucoup de trésors maçonniques : Washington.

J’ai été bluffée en lisant tout ce que cette ville possédait dans ses entrailles (l’auteur glisse même dans son ouvrage un plan du sous-sol du Capitol pour nous permettre mieux nous situer et donc nous imprégner davantage de l’atmosphère mystique qui se dégage).

D’un côté, la façon dont l’histoire est racontée n’est pas extraordinaire (on tente de découvrir ce qu’un tas de symboles peut signifier pour sauver une vie – voire beaucoup de vies). Mais (parce qu’il y en a un et qu’il est de taille), les recherches et la documentation insérée dans l’ouvrage qu’a fait l’auteur autour de la franc-maçonnerie, de la Pyramide maçonnique et de Washington sont tout simplement spectaculaires.

A chaque chapitre terminé, j’étais obligée de poursuivre pour en savoir un peu plus : quelles sont les motivations des uns et des autres dans cette histoire ? Ce secret existe-t-il vraiment ? Et surtout quel est-il ?

Dan Brown joue avec tout ce qu’il peut. Je me suis d’ailleurs amusée à faire des recherches sur internet concernant certaines oeuvres ou autres qu’il met en avant : le billet de 1 dollar dont l’effigie est bien la pyramide maçonnique; ou encore un tableau d’Albrecht Dürer, La Mélancolie.

 dans Contemporain    melancolia

« La mélancolie représentait un personnage maussade, avec de grandes ailes dans le dos, assis sur un banc de pierre, entouré d’une collection d’objets disparates – des instruments de mesure, un chien efflanqué, des outiles de charpentier, une clepsydre, des solides de formes géométriques, une cloche suspendue, un angelot, une sorte de couteau, une échelle… (…)

- Cette gravure, reprit Langdon, symbolise l’incapacité de l’homme à transformer sa raison en puissance divine. Les alchimistes décrivent cette même idée quand ils évoquent notre impuissance à transmuer le plomb en or… » (p 312-313)

S’agissant des personnages, même si Robert Langdon est fidèle à lui-même (en bon scientifique, difficile de croire tout ce qu’on lui raconte), on sent malgré tout qu’il évolue au fur et à mesure que l’histoire avance. Il a beau refuser certaines thèses abordées, il n’en demeure pas moins qu’on « voit » quand même qu’il s’interroge, il veut bien admettre certaines hypothèses même si son côté cartésien demeure malgré tout.

Si au départ, j’ai adhéré aux questionnements de ce cher Professeur, qui renie tout, vers la fin, je l’avoue, cela m’a un peu fatiguée.

Etant le personnage essentiel puisque c’est à lui qu’incombe la résolution de l’énigme et cette quête, les autres personnages ne sont là que pour le soutenir, le motiver (en tout cas c’est mon ressenti).

Il y a cependant Katherine Solomon qui joue un rôle important puisque brillante scientifique et associée à Robert Langdon, il feront une paire parfaite pour mettre à bas tous ces mystères. Ils se complètent parfaitement et leurs échanges sont très intéressants à lire.

On fait également connaissance avec cette femme d’une science que je ne connaissais pas : la noétique.

Il y a donc des gentils (très gentils et forts intellectuellement), il y a un méchant (qui est vraiment méchant. Je l’ai même décrit intérieurement de « monstre ») et des personnages qui gravitent autour d’eux.

Le style de l’auteur est simple mais il a la particularité d’accrocher le lecteur. Peu importe que l’on se doute de qui est qui ou ce qui va se passer (malheureusement, et ce sera le seul bémol que j’ai trouvé à l’ouvrage, on anticipe trop vite sur le déroulement de l’histoire ou de qui va dire quoi ou qui va faire quoi. Il n’y a pas de surprise dans l’action à venir).

L’important c’est l’Histoire au coeur de l’histoire.

On tourne les pages sans s’en rendre compte. J’ai passé un très bon moment de lecture. J’avais déjà beaucoup aimé le « Da Vinci Code » (oui j’assume ça parfaitement) mais je trouve que « Le symbole perdu » est supérieur au premier cité notamment par les recherches que Dan Brown a dû faire pour parvenir à un tel ouvrage.

Je remercie donc l’auteur pour m’avoir fait découvrir de cette façon la franc-maçonnerie et je remercie grandement BOB et les Editions JC Lattès pour ce partenariat que je ne regrette absolument pas d’avoir fait.

19 Réponses à “Le symbole perdu”

1 2
  1. Lilibook dit :

    Je suis en train de le lire, je ne l’ai pas terminé encore. Au début j’ai trouvé qu’il fallait être bien concentré pour cette lecture car beaucoup de détails (notamment scientifiques) et puis une fois que l’on est embarqué dans l’histoire et bien, comme tu le dis, on a du mal à s’arrêter ;-)

  2. Ellcrys dit :

    J’ai remarqué ce livre à sa sorti, mais je désire lire avant le Da Vinci Code et Anges et démons, que j’ai depuis quelques semaines. Merci pour ce bel avis. Bisous

  3. Manu dit :

    J’en ai lu deux et je pensais en avoir soupé de Dan Brown mais tu as aiguisé mon intérêt avec le sujet :-)

  4. belledenuit dit :

    @ Lilibook : Ah tu vois qu’il est prenant finalement ! ;)

    @ Ellcrys : J’avais beaucoup aimé le « Da Vinci Code » comme je l’ai dit dans mon avis. Par contre, « Anges et démons » m’a un peu moins accroché. Il faut dire aussi que je les avais lus quasiment l’un après l’autre et j’avais trouvé que c’était finalement répétitif. Par contre, avec « Le symbole perdu », Dan Brown m’a bluffée. J’ai adoré ! Je te souhaite de très bonnes futures lectures.

    @ Manu : Ah ben voilà. J’arrive à te convaincre de t’y pencher dessus. Cool !!! Le sujet est excellent et vraiment très bien traité. Pour ma part, je ne m’y suis pas perdue une seule seconde. :D

  5. Diddy dit :

    Et bien, on m’a offert ce livre à mon anniversaire voilà 3 semaines, et c’est vrai que je ne pensais pas l’acheter à sa sortie.
    Mais étant donné que je l’ai et que ton enthousiasme m’a convaincu, je vais profiter de mes vacances à venir pour me plonger dedans!

  6. GeishaNellie dit :

    Je l’ai aussi reçu via B-O-B et c’était mon premier livre de ce > et j’ai vraiment adoré ! Moi je suis fait prendre au max dans l’histoire, je m’amusais même à essayer de décrypter la pyramide avec la clé donnée avant que l’auteur nous donne la réponse :)

  7. Stephie dit :

    J’avais bien aimé « Da Vinci Code » puis m’étais ennuyée avec « Anges et démons ». Si je le trouve en bibliothèque, je tenterai ma chance.

  8. belledenuit dit :

    @ Diddy : Bonnes vacances et bonne lecture alors ! :)

    @ GeishaNellie : Moi aussi je me suis laissée prendre au jeu de la Pyramide. Super intéressant comme livre et très bien conçu je trouve.

    @ Stephie : Si tu as aimé le « Da Vinci Code », tu peux alors te lancer dans celui-là ;)

  9. Leiloona dit :

    Bien aimé le Da Vinci Code, aussi peut-être tenterai-je le coup avec celui-ci aussi ! C’est un bon page-turner ! :)

  10. Florinette dit :

    Tout comme toi, j’ai beaucoup aimé « Da Vinci Code » et lirais bien celui-ci…
    Merci pour ton message et bonnes fêtes de fin d’année, bisous ! :-)

1 2

Laisser un commentaire

 

Fictions de crise |
poesieombrelumiere |
poesie diverses |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | isefra
| Plume d'enfants
| La vie est un mélange de no...