Un lion nommé Christian

Posté par belledenuit le 15 janvier 2010

Un lion nommé Christian dans Biographie/Temoignage 9782709634182Auteurs : Anthony Bourke & John Rendall

Editions : JC Lattès (2010)

Nbre de pages : 187

Présentation de l’éditeur :

En 1969, deux jeunes Australiens, Anthony et John, font l’acquisition d’un lionceau chez Harrods, à Londres. Le lion Christian et ses deux maîtres vont devenir les stars de King’s Road. Mais Christian grandit vite. Trop vite. Faut-il dès lors le confier à un zoo ou lui rendre sa liberté ? En 1970, tous trois débarquent au Kenya où le célèbre George Adamson va aider Christian à se réadapter à la vie sauvage. Un an plus tard, de retour en Afrique, Anthony et John retrouvent avec bonheur et tendresse leur ami Christian. Aujourd’hui, sur YouTube, les images de ces retrouvailles émouvantes et exceptionnelles sont désormais cultes. Un lion nommé Christian est l’une des plus belles aventures sur le lien mystérieux et puissant qui unit parfois l’homme à l’animal, même sauvage. Un classique de la littérature consacrée aux animaux.

Mon avis :

Voilà un livre que j’ai mis à peine une journée à lire. C’est une exceptionnelle histoire entre deux hommes et un lion.

Cette amitié qui se noue entre ces trois protagonistes est tout simplement sublime. J’ai adoré certains passages qui racontaient comment se comportait ce lion vis-à-vis de certaines personnes.

A quatre mois, il pèse 15 kgs et mesure près de 60 cm ! « C’est un gros nounours géant ! » (p.34)

Qui n’a jamais rêvé d’avoir une telle peluche chez lui ?

En plus, Christian est très câlin; il aime jouer; il sait quand il fait mal et comment il doit réagir alors.

C’est un bon gros toutou. Qui l’eût cru ?

Cette histoire m’a émue même si j’aurais aimé en savoir un peu plus sur ce lion. Le récit est trop rapide. D’un autre côté, Anthony Bourke et John Rendall ne l’ont gardé en Angleterre que 8 mois !

On suit la vie de ces êtres et les difficultés afférents à l’acquisition d’un tel animal (sans compter sur le futur qui s’ouvre à ce lion dans ce pays).

Heureusement, les deux « papas » font des rencontres qui vont les aider à sortir Christian de son avenir plus qu’évident d’être un animal de plus dans un zoo.

Un récit touchant, intéressant et instructif sur plusieurs points et que je recommande donc à tous les amoureux des relations humains/animaux. Par ailleurs, il est agrémenté de superbes photos où nous trouvons Christian dans diverses situations.

J’avais vu dans une émission télévisée le clip qui a été mis sur Youtube concernant les retrouvailles de ce lion avec ces anciens maîtres et j’avais tellement été touchée que lorsque un partenariat entre BOB et les éditions JC Lattès s’est présenté avec ce titre, je n’ai pas pu faire autrement qu’y sauter dessus.

Je remercie donc ces deux sites pour m’avoir permis (même si ce fût de courte durée) de partager une relation aussi sensationnelle et des moments de bonheur avec ces trois amis si particuliers.

L’avis de Saphoo avec en prime la vidéo des retrouvailles.

9 Réponses à “Un lion nommé Christian”

  1. 100choses dit :

    j’aime beaucoup les histoires où il est question d’animaux, et là tu me donnes très envie de découvrir ce titre! je note.

  2. belledenuit dit :

    @ 100choses : Bonne lecture alors ! :D

  3. Manu dit :

    Oh la ça a l’air beaaaaaaaaaaaau ! Mais je ne comprends pas : acheter un lion chez Harrods ????

  4. belledenuit dit :

    @ Manu : Oui c’est très beau comme bouquin. Et oui ils expliquent comment ils ont pu acquérir un lion là-bas. C’est étonnant et pourtant ils y sont arrivés ;)

  5. Véro dit :

    Je me souviens très bien de cette vidéo … très touchante.

  6. Lilibook dit :

    C’est original comme thème.

  7. Leiloona dit :

    Arff, cette vidéo me fait à chaque pleurer. C’est super beau. (Cela dit, je ne sais pas si j’ai vraiment envie de lire ce livre. ;) )

  8. belledenuit dit :

    @ Véro : Oui très touchante. Les images sont superbes et très étonnantes.

    @ Lilibook : C’est un témoignage très intéressant à lire. On ne peut pas s’imaginer les difficultés à élever un lion en plein centre ville :D

    @ Leiloona : C’est dommage parce que le livre est vraiment bien fait. Si les images sont frappantes et touchantes, le livre lui montre les émotions entre les 3 amis mais on n’en pleure pas pour autant. D’ailleurs, la partie concernant la vidéo de Youtube ne présente que 2 ou 3 pages pas plus. Tu n’auras pas besoin de ta boîte de kleenex à côté ;)

  9. Aurora dit :

    J’ai peur d’être trop triste en lisant ce livre. J’adore trop les animaux. Je passe mon tour.

Laisser un commentaire

 

Fictions de crise |
poesieombrelumiere |
poesie diverses |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | isefra
| Plume d'enfants
| La vie est un mélange de no...