Le rêve de Martin

Posté par belledenuit le 29 janvier 2010

Le rêve de Martin dans Contemporain 4105usAWThL._SL160_AA115_Auteur : Françoise Henry

Editions : Le Livre de Poche (2008)

Nbre de pages : 155

Présentation de l’éditeur :

« Il m’a caressé la joue comme jamais personne ne me l’avait caressée. J’ai fondu. J’ai tout oublié. J’ai tout donné. Je me suis laissé glisser à terre avec lui. Le crépuscule nous protégeait. La terre était mouillée, l’herbe giflait doucement nos bras nus, je me suis salie, j’ai ri, j’ai eu du plaisir. Tu n’étais pas encore là, Martin, tu venais de commencer le chemin qui te mènerait au jour.  » Martin n’a jamais compris pourquoi il a, un jour, été rejeté par ses parents. Il va enfin découvrir sur quel secret reposait sa vie brisée.

Mon avis :

Après avoir eu un coup de coeur, c’est un coup de bambou que je viens de recevoir avec cet ouvrage là. Non pas qu’il m’ait plu à un point extrême car justement c’est tout le contraire qui s’est produit.

Malgré l’histoire de Martin, que l’on apprend très rapidement, je me suis ennuyée à écouter cette mère chercher le pardon de son enfant aux portes de sa mort.

Car c’est l’âme maternelle qui parle à celle de son fils qui va bientôt la rejoindre.

Cela aurait pu faire une très belle lecture mais ça n’a pas été du tout le cas. En tout cas pour moi.

Ennui, exaspération, colère même vis-à-vis de cette mère qui ne fait que se répéter tout au long des 150 pages qui forgent ce livre. Voilà ce que j’en retiendrai.

Elle nous raconte ce qu’a été la vie de Martin et ce qu’elle aurait pu être si elle, sa mère, avait été forte, plus courageuse, plus volontaire aussi.

Elle regrette mais le résultat est là !

Je n’ai pas adhéré du tout à l’histoire même si du côté de l’écriture il n’y a rien à dire. Françoise Henry rend les émotions comme il se doit. C’est plutôt le remord de cette mère qui m’a, au bout du compte, exaspérée au plus haut point !

Un autre avis plus positif, celui de Tamara.

12 Réponses à “Le rêve de Martin”

1 2
  1. Géraldine dit :

    Finalement, heureusement que ce livre ne fait que 159 pages !Je ne le note pas !

  2. Anneso dit :

    je le laisse tomber celui ci !

  3. belledenuit dit :

    @ Géraldine : Tu as raison. Heureusement qu’il avait peu de pages. Et encore 150 pages quand ça ne plaît pas, c’est long ! :(

    @ Anneso : ;)

  4. Ellcrys dit :

    En effet, c’est terrible de passé tout un livre avec un personnage que l’on ne supporte pas. Je passe mon tour, sans regret. Bisous

  5. Aifelle dit :

    Je crois que le personnage m’énerverait autant que toi, je passe sans regret et ma PAL te dit merci.

  6. Manu dit :

    Pas du tut mon genre de lecture et si en plus, tu n’as pas aimé, je passe sans regret !

  7. belledenuit dit :

    @ Ellcrys, Aifelle & Manu : Il y a tant d’autres ouvrages à découvrir. Mais d’un autre côté, je me dis que peut-être que vous l’auriez aimé :/

  8. Miiiel dit :

    J’aime bien cette image de coup de bambou !! Puis c’est vrai que le résumé m’a tout de suite donné l’envie de lire… du coup je vais y réfléchir à deux foix si je ne veux pas moi aussi recevoir un coup de bambou

  9. Ys dit :

    Eh bien ça sera sans moi !

  10. belledenuit dit :

    @ Miiiel & Ys : Parfois je m’en veux de faire des avis négatifs. Je me dis que certains d’entre vous risquent de passer à côté d’un ouvrage qui pourrait lui plaire…

1 2

Laisser un commentaire

 

Fictions de crise |
poesieombrelumiere |
poesie diverses |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | isefra
| Plume d'enfants
| La vie est un mélange de no...