• Post-it

    30.04.2010:

    R.A.S.

    Avis à venir :

    - "Noirs tatouages" de Val McDermid

  • Découvrons un auteur…

    Pour le 9 juin : Fred Vargas

  • Mes Lectures communes

    - Avec Mystic, Mrs Pepys, Ana76 & Stieg pour le 16.05.2010 : "La princesse des glaces" de Camilla Läckberg

    - Avec Phooka, Heclea, Lisalor, Deliregirl, Frankie, Taylor & Caya pour le 20.05.2010 : "Les bannis et les proscrits (tome 2)" de James Clemens

    - Avec Abeille pour le 03.06.2010 : "Loup" de Nicolas Vanier

    - Avec Lisalor, Deliregirl, Azariel, Mariiine, Lolo & Karline pour le 05.06.2010 : "Morsure" de Kelley Armstrong

    - Avec Elora, Elea23, Lounapil, Setsuka, Myrrdin & Leyla pour le 25.07.2010 : "Le coeur cousu" de Carole Martinez

  • Catégories

  • Blogoclub

    • Pour le 1er mai 2010 :

    - "L'affaire Jane Eyre" de Jasper Fforde

  • Tout sur les livres

    Classiques' blog
    Recommandé par des Influenceurs
  • Commentaires récents

    • ohio department of liquor control violations dans 1984
    • realeats review 2020 dans 1984
    • http://totorosreviews.com dans Robe de marié
    • http://totorosreviews.com dans 1984
    • pirater un compte facebook dans Petite anglaise

Le manoir des sortilèges

Posté par belledenuit le 27 février 2010

Le manoir des sortilèges dans Policier/Thriller 517QK17CB8L._SL160_AA115_Auteur : Serge Brussolo

Editions : Le livre de poche (2001)

Nbre de pages : 317

Quatrième de couverture :

Gilles, un jeune écuyer, voit mourir son maître au cours d’un tournoi. Devenu la propriété du vainqueur, le voilà dès lors contraint de servir un étrange chevalier à l’armure couverte de rouille, et dont personne n’a jamais vu le visage. Ce baron maudit serait-il lié aux enlèvements d’enfants qui terrorisent la contrée ? Peu après, ce maître mystérieux accepte une mission : retrouver, au coeur d’un manoir perdu dans les forêts du Ponant, un grimoire de sorcellerie dont la possession confère des pouvoirs maléfiques. Commence alors pour l’écuyer un dangereux voyage, qui va lier son sort à celui d’un monstre et l’entraîner aux confins de la peur. Dans la veine du Château des poisons et de L’Armure de vengeance, Serge Brussolo nous plonge au coeur des superstitions et des ténèbres, dans un suspense qui ne laisse nul répit.

Mon avis :

Grâce au partenariat organisé entre Livraddict et les éditions Le Livre de Poche, j’ai pu ouvrir mon premier Brussolo avec « Le manoir des sortilèges ».

Je pensais que cet ouvrage, en lisant l’avertissement aux lecteurs, serait plus sombre, plus difficile à lire.

Il est vrai que certains passages sont très particuliers parce qu’il y est question notamment de cannibalisme, mais cela tient uniquement sur quelques lignes et à deux ou trois reprises. Rien de bien difficile à digérer même si les détails ne sont pas appétissants !

Ce n’est pas du thriller haletant et bien stressant comme j’aurais pu me l’imaginer au départ.

Ici, l’auteur joue sur le domaine de la psychologie des personnages et de son lectorat. Globalement, on se demande comment tout cela va se terminer.

Gilles (l’écuyer devant nouvellement servir un baron pour le moins étrange) va devoir faire preuve de sens pratique et pragmatique pour ne pas tomber dans la folie dans laquelle tant de situations étonnantes vont le plonger.

Si l’écriture n’a rien d’extraordinaire, l’auteur manipule parfaitement et avec un doigté exemplaire son lecteur qui cherche en même temps que les protagonistes le fin de mot de l’histoire. Entraînés dans une atmosphère où les pièges sont nombreux, nous nous laissons embarquer à lire cet ouvrage avec beaucoup de plaisir.

A deux reprises, je me suis demandée si Gilles ne devenait pas fou avec tout ce qui se passait autour de lui et lorsque la 4ème de couverture nous indique « Serge Brussolo nous plonge au coeur des superstitions et des ténèbres, dans un suspense qui ne laisse nul répit », cela est réellement le cas.

Il est impossible de lâcher ce bouquin; c’est comme si nous étions, nous aussi, ensorcellés.

Et tout comme Gilles qui refuse d’abandonner son nouveau maître parce que « son devoir était de seconder son maître dans toutes ses actions sans émettre de jugement sur la portée de celle-ci. Agir autrement aurait relevé de la félonie » (p. 160-161),  nous faisons pareil.

Même si cette lecture n’est pas un coup de coeur, j’ai été vraiment prise par l’ambiance et l’histoire bien menée et je compte bien poursuivre ma découverte de cet auteur.

Merci à Livraddict et aux éditions Le Livre de Poche pour ce partenariat qui, une fois encore, a fait une heureuse.

D’autres avis sur Bibliomania.

12 Réponses à “Le manoir des sortilèges”

1 2
  1. Pauline dit :

    Oh…. j’avais zappé ce livre… je reviendrai par ici… c’est bien tentant!

  2. Nadège dit :

    Bonjour,
    J’ai rajouté le lien de cette article sur mon blog pour le même livre (^_^)

1 2

Laisser un commentaire

 

Fictions de crise |
poesieombrelumiere |
poesie diverses |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | isefra
| Plume d'enfants
| La vie est un mélange de no...