• Post-it

    30.04.2010:

    R.A.S.

    Avis à venir :

    - "Noirs tatouages" de Val McDermid

  • Découvrons un auteur…

    Pour le 9 juin : Fred Vargas

  • Mes Lectures communes

    - Avec Mystic, Mrs Pepys, Ana76 & Stieg pour le 16.05.2010 : "La princesse des glaces" de Camilla Läckberg

    - Avec Phooka, Heclea, Lisalor, Deliregirl, Frankie, Taylor & Caya pour le 20.05.2010 : "Les bannis et les proscrits (tome 2)" de James Clemens

    - Avec Abeille pour le 03.06.2010 : "Loup" de Nicolas Vanier

    - Avec Lisalor, Deliregirl, Azariel, Mariiine, Lolo & Karline pour le 05.06.2010 : "Morsure" de Kelley Armstrong

    - Avec Elora, Elea23, Lounapil, Setsuka, Myrrdin & Leyla pour le 25.07.2010 : "Le coeur cousu" de Carole Martinez

  • Catégories

  • Blogoclub

    • Pour le 1er mai 2010 :

    - "L'affaire Jane Eyre" de Jasper Fforde

  • Tout sur les livres

    Classiques' blog
    Recommandé par des Influenceurs
  • Commentaires récents

    • Resultados Loterias Colombia Hoy Ganamos dans 1984
    • 이민 전문 변호사 엘에이 dans 1984
    • ohio department of liquor control violations dans 1984
    • realeats review 2020 dans 1984
    • http://totorosreviews.com dans Robe de marié

Le chien des Baskerville

Posté par belledenuit le 15 mars 2010

Le chien des Baskerville dans Classique 51X69F9XWGL._SL160_AA115_Auteur : Arthur Conan Doyle

Editions : Librio (2003)

Nbre de pages : 187

Présentation de l’éditeur :

Des cris lugubres résonnent sur la lande…
Et voici que la légende prend corps. Un chien énorme, créature fantomatique et infernale, serait à l’origine de la mort de sir Charles Baskerville. Maudit soit Hugo, l’ancêtre impie et athée, qui provoqua, en son temps, les forces du mal !
Mais Sherlock Holmes ne peut croire à de telles sornettes. Aussi, lorsqu’il dépêche le fidèle Watson auprès de sir Henry, l’héritier nouvellement débarqué d’Amérique, il ne doute pas de mettre rapidement fin à ces spéculations. Pourtant, la mort a frappé plusieurs fois sur la lande. Et le manoir est le théâtre de phénomènes bien étranges… Se peut-il que la malédiction des Baskerville pèse encore ?

Mon avis :

Voilà mon premier Conan Doyle de lu et je peux vous dire d’ores et déjà que ce ne sera pas le dernier.

Cela faisait un bon moment que je voulais découvrir cet auteur, notamment après avoir lu Arthur & George de Julian Barnes que j’avais adoré. La façon dont l’auteur peignait Arthur Conan Doyle, en tant qu’homme et « détective », m’avait donné l’envie de le découvrir en tant qu’auteur.

C’est maintenant chose faite et voilà ce que j’en pense.

Si l’histoire est somme toute relativement simple, nous ne sommes pas ici dans le genre polar gore ou thriller, il n’en demeure pas moins que je n’ai pas pu lâcher ce bouquin dès le moment où je l’ai commencé.

Tout débute avec un mort (comme dans tout policier) mais à cela s’ajoute un phénomène pour le moins anormal puisque des traces de pattes énormes se retrouvent à proximité du corps.

Sherlock Holmes est appelé à la rescousse parce que le médecin du défunt refuse de croire à un simple décès dû à l’âge et à la santé précaire de son patient mais également parce que l’héritier du Manoir des Baskerville doit arriver sous peu pour prendre possession de son héritage immobilier.

Grâce à une écriture très fluide, simple mais cependant rythmée, Arthur Conan Doyle accroche son lecteur du début à la fin. Les énigmes sont résolues petit à petit mais comme lorsque l’on fait un puzzle, on voit progressivement qui est qui, qui a fait quoi et qui veut quoi (j’espère que vous arrivez à me suivre Rire). En bref, tout s’assemble parfaitement.

J’ai beaucoup aimé la légende qui entoure cette famille et même si je n’ai pas tremblé comme dans un bon thriller, il n’empêche que je me suis posée tout un tas de questions. Ce chien existait-il vraiment ? Si non, qui pouvait être assez grand pour faire croire à une telle supercherie ? …

Certes, dans cet ouvrage, Sherlock Holmes n’apparaît pas forcément du début à la fin puisque ce dernier fait partir son ami, le Dr Watson, dans le Manoir des Baskerville afin de mener lui-même l’enquête. On suit alors cette affaire à travers les rapports que Watson va dresser pour tenir informé Sherlock Holmes.

D’un style parfait, et avec une maîtrise exquise du suspense, Conan Doyle a façonné cette intrigue de main de maître.

Je ne me suis pas ennuyée un seul instant (j’avais même poursuivi ma lecture pendant que je cuisinais – chose rare chez moi !) et je n’ai qu’une envie désormais : poursuivre ma découverte de cet auteur qui m’a comblée plus que je ne l’aurais cru au départ.

Du coup, forcément, vous vous doutez que je ne vais que vous conseiller de lire cet auteur si ce n’est pas déjà fait. Décidément, cette année 2010 est une superbe année, pleine de belles lectures et de belles découvertes (en espérant que cela se poursuive pour les mois à venir).

Quelques citations piochées par-ci par-là dans l’ouvrage :

« C’est une affaire de meurtre, Watson : de meurtre rafiné, exécuté de sang-froid, délibéré. »

« Le monde est plein de choses évidentes que personne ne remarque jamais. »

18 Réponses à “Le chien des Baskerville”

1 2
  1. belledenuit dit :

    @ Miss Alfie : oui je compte bien lire les nouvelles aussi. J’ai vu qu’il y en avait tout un stock. J’ai hâte de poursuivre ma découverte de Conan Doyle.

    @ Azilice & lilibook : Ben moi je n’ai rien lu au collège le concernant. D’ailleurs, je vois que ma fille qui est en 6ème c’est la même chose. Bizarrement, les « classiques » ne se lisent plus. C’est frustrant et déroutant je trouve !

    @ Esmeraldae : C’est pour cela que je ne fais quasiment jamais de relecture. J’ai peur d’être déçue la seconde fois ;)

  2. Géraldine dit :

    J’ai lu ce livre en VO il y a une quinzaine d’année. J’en garde un souvenir un peu flou mais me souviens avoir adoré. En plus, quelques temps plus tôt, j’avais été me balader dans la région où se déroule l’intrigue, donc j’ai pu « visualiser »…

  3. Ori dit :

    Traumatisme quand je l’avais lu petite et je te raconte pas le film, ça fait peur!!!!

  4. belledenuit dit :

    @ Géraldine : c’est vrai que lorsque l’on se trouve à l’endroit où le livre a été écrit, c’est génial. J’ai lu l’année dernière un bouquin qui se situe dans ma ville et je m’étais régalée !

    @ Ori : Bon euh tu me fais un peu peur avec le film donc je vais passer hein ! Suis un peu beaucoup froussarde moi :D

  5. Manu dit :

    Un auteur que j’ai bien envie de redécouvrir grâce au swap Holmes.

  6. Nanne dit :

    C’est aussi le premier roman de Sherlock Holmes et de Conan Doyle que j’ai lu adolescente et relu depuis ! J’avoue qu’à chacune de mes lectures, je prends plaisir à redécouvrir cette histoire qui me rappelle un peu celle de la bête du Gévaudan … Il y a aussi le film qui est à voir absolument avec Christopher Lee !

  7. belledenuit dit :

    @ Manu : Il faut profiter de chaque occasion donnée pour redécouvrir les auteurs. Pour moi, c’était une première mais j’ai tout un tas de nouvelles de Doyle à lire :D

    @ Nanne : Il va falloir que je vois si le film est dispo à ma médiathèque. J’en prends note en tout cas. Merci pour ce conseil Nanne ;)

  8. 100choses dit :

    Contente de te voir conquise par Conan Doyle! Bonnes futures lectures!

1 2

Laisser un commentaire

 

Fictions de crise |
poesieombrelumiere |
poesie diverses |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | isefra
| Plume d'enfants
| La vie est un mélange de no...