Les hommes dénaturés

Posté par belledenuit le 29 mars 2010

Les hommes dénaturés dans SF/Fantasy/Fantastique 51FKra7C5eL._SL160_AA115_Auteur : Nancy Kress

Editions : Pocket (2007)

Nbre de pages : 309

Quatrième de couverture :

Dans les années 2030, la fertilité masculine a brutalement chuté sur l’ensemble de la planète. Les enfants sont si rares que les couples sont prêts à tout pour en avoir, quitte à traiter leurs animaux domestiques comme des bébés humains…

Shana Walders, jeune appelée de l’armée américaine, participe à l’évacuation d’une zone dangereuse où un train transportant des produits toxiques a déraillé. Elle voit l’espace d’un instant l’inimaginable tapi au fond d’une cage. Son témoignage auprès de ses supérieurs signe sa radiation de l’armée. Mais elle décide de mener sa propre enquête pour découvrir la vérité. Alors que le gouvernement a interdit la génétique humaine, Shana découvre qu’un trafic clandestin s’organise à grande échelle. Elle vient de mettre le doigt dans un engrenage qui met en jeu l’avenir de l’homme…

 Mon avis :

Encore un ouvrage qui me fait découvrir la science-fiction sous un angle différent des Fleurs pour Algernon que j’ai beaucoup aimé et pour cause.

Ici, nous sommes en 2030 et les hommes ne sont plus capables d’engendrer (du moins la quasi-totalité d’entre eux). Du coup, les personnes âgées sont beaucoup plus nombreuses que les jeunes et les couples dans l’impossibilité d’avoir des enfants se tournent vers une autre possibilité pour effacer ce manque.

Si l’histoire est prenante à souhait (je n’ai mis que deux jours pour venir à bout de cet ouvrage), il n’en demeure pas moins que c’est surtout les questions qu’il entraîne qui m’a vraiment intéressée. L’auteur met le doigt sur le problème des produits chimiques utilisés par les industriels depuis de nombreuses décennies et qui seraient à l’origine des perturbations du système endocrinien humain.

Le sujet de la perdition de cette capacité à engendrer aboutit finalement à la question relative sur « comment faire pour pallier à ce manque affectif lorsqu’une femme ne peut plus devenir mère ? »

L’ensemble est très bien traité et la façon de substituer les bébés est si terrible (voire même horrible) qu’il sera impossible de lâcher ce bouquin si vous l’ouvrez.

J’ai été choquée, terrifiée à la seule idée de me dire que si cela devait arriver ce serait inhumain voire même inimaginable. Je me suis mise à la place de ces femmes qui ne peuvent pas enfanter et j’avoue que je comprends pleinement leur désarroi qui en découle.

J’ai suivi avec intérêt l’histoire de Cameron, un jeune homme d’une vingtaine d’années, que Shana va rencontrer au cours de son enquête.

La concernant, c’est une jeune femme qui sait ce qu’elle veut, qui sait surtout ce qu’elle a vu et qui ne souhaite pas un seul instant que tout tombe dans l’oubli uniquement pour le plaisir des hauts dignitaires américains.

Elle veut sauver le genre humain et va tout faire pour.

Malheureusement, si le personnage de Shana est intéressant notamment par son caractère si entier, j’ai trouvé que l’auteur l’avait rendue trop vulgaire. Par moment, ça fait un peu lourd alors que certaines situations ne l’exigeaient pas.

Néanmoins, le style est tellement accrocheur, avec aucun temps mort quasiment, que les défauts sont vites oubliés.

J’ai été réellement prise par l’histoire que je ne peux que vous la conseiller notamment pour se rendre compte des répercussions que les produits pourraient avoir sur notre santé et comment les gouvernements réagiraient face à une telle crise. D’accord, ce n’est qu’un livre mais quand même ça laisse perplexe avec des tonnes de questions en suspens.

Je n’ai trouvé qu’un seul avis sur cet ouvrage chez SBM (Mes Imaginaires).

12 Réponses à “Les hommes dénaturés”

1 2
  1. flof13 dit :

    Je note, je note, la Belle ! As-tu lu Les fils de l’homme de PD James ? L’intrigue, qui se déroule dans l’Angleterre de 2021, s’articule autour de la stérilité qui frappe l’ensemble de la planète depuis un quart de siècle. Dans cette Grande-Bretagne en voie de dépeuplement, le roman s’intéresse essentiellement à un groupuscule de résistants qui refusent de sombrer dans le climat de désespoir ambiant, entretenu par le pouvoir en place. Un film en a été tiré, réalisé par Alfonso Cuaron (c’est le réalisateur d’Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban, mon préféré je crois)… Bref, tu connais ?

  2. Anne Sophie dit :

    Je le note aussi !

  3. Ellcrys dit :

    Je me rends compte, au fur et à mesure que le temps passe, que la science-fiction peut apporter beaucoup aux lecteurs. Bien souvent ce genre, du moins en France, est jugé trop facilement et de manière péjorative. Or, il semblerait que les sujets abordés, la plume des auteurs soient des plus intéressant.
    Le thème du roman que tu nous présente, Belledenuit, m’intrigue car j’avoue m’intéresser de plus en plus à l’écologie et au répercution que peut avoir nos faits et gestes sur le monde qui nous entoure, sur nous-même. Je note donc avec plaisir, d’autant plus que ton avis est convainquant.
    En tous cas, je suis contente que ce roman t’aies plu.

  4. belledenuit dit :

    @ Flof : Non je ne connais pas du tout mais je me fais un plaisir de le rajouter à ma LAL :D Merci encore pour le tuyau ;)

    @ Anne Sophie : Et tu as bien raison :)

    @ Ellcrys : Oui je me rends compte moi aussi que finalement la science-fiction aborde des thèmes qui m’intéressent vraiment. Du coup, il va falloir que j’y regarde de plus près maintenant. ;)

  5. SBM dit :

    Mais oui la SF fait réfléchir ! Mais oui, la SF ce n’est pas les vaisseaux spatiaux et les petits bonshommes verts gluants ! Merci Belle de nuit de donner voix à mon cri désespéré :-)
    Et trêve de plaisanterie, ce roman est un de ceux que je propose à ceux qui ne lisent pas de SF (idem avec « Des fleurs pour Algernon ») et souvent, ça leur plait bien.

  6. Véro dit :

    Tu me tentes bien avec ton commentaire … je le rajoute à ma LAL !

  7. Suzanne dit :

    Tu me donnes le goût et l,envie de me replonger dans ce genre que j’ai longtemps lu.

  8. Phooka dit :

    Il me tente bien ce roman!

  9. belledenuit dit :

    @ SBM : T’inquiète, je vais aussi pousser tous ceux que je connais à lire les mêmes titres ;)

    @ Suzanne : J’en suis ravie. J’espère que ça te plaira :)

    @ Phooka : Alors n’hésite pas à le lire. Il est vraiment très bien !

  10. Géraldine dit :

    Je ne suis pas SF (futur avec vaisseaux et autres planètes…), mais cette SF là me tente bien. je note ce titre.

1 2

Laisser un commentaire

 

Fictions de crise |
poesieombrelumiere |
poesie diverses |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | isefra
| Plume d'enfants
| La vie est un mélange de no...