Dans les bois

Posté par belledenuit le 27 octobre 2008

Dans les bois dans Policier/Thriller 41yKvc2ql%2BL._SL160_AA115_Auteur : Harlan Coben

Editions : Belfond (2008)

Nbre de pages : 422

Présentation de l’éditeur :
Secrets, chantages, règlements de compte, faux-semblants… Un véritable cauchemar, mené sur un rythme effréné. Harlan Coben au sommet de son art. Eté 1985 – New Jersey. Paul Copeland est animateur d’un camp de vacances à la lisière des bois. Une nuit, entraîné par sa petite amie, il abandonne la garde du campement. Quatre jeunes en profitent pour s’éclipser, dont sa sœur, Camille. On ne les reverra plus. Seuls deux corps seront retrouvés. On attribuera la mort des ados à un tueur en série qui sévissait dans la région. Vingt ans plus tard. Paul est devenu procureur. Alors qu’il plaide dans une affaire de viol, il est appelé à identifier un corps. Stupéfait, il reconnaît formellement Gil Perez, un des disparus. Pourquoi les parents de Gil s’obstinent-ils à nier son identité ? Et si Gil a été en vie tout ce temps, se pourrait-il que Camille le soit aujourd’hui ? Bien décidé à faire la lumière sur le drame qui n’a jamais cessé de le ronger, Paul va replonger dans les souvenirs de cette terrible nuit

 

Mon avis :

J’ai fini hier ce livre d’Harlan Coben qui était aussi mon premier que je lisais de cet auteur. Il m’a fallu un peu de temps avant de pouvoir donner mon avis tant j’ai été “agitée” par cette lecture.

Autant vous dire de suite que je le recommande fortement. On passe par beaucoup d’émotions et une envie toujours croissante de savoir ce qu’il s’est passé dans ces bois ce fameux soir d’il y a vingt ans en arrière.

Une fois plongée dedans, il m’était difficile de le lâcher. Je râlais quand je savais que je ne pouvais pas poursuivre pour faire autre chose de beaucoup moins agréable (vous savez le genre : lessive, ménage…) sans compter sur le petit qui à un moment fatidique de l’histoire (là où on a envie de savoir et de poursuivre) se met à hurler pour que je le sorte de son lit, sa sieste étant pour lui terminée.

En bref, Harlan Coben est un excellent auteur policier. Il y a tout dans cet ouvrage : une très bonne intrigue (et tentez de trouver le coupable – moi je n’y suis pas arrivée), un passé qui ressurgit et qui rattrape notre personnage principal, et le must pas de descriptions trop précises sur la façon dont les meurtres ont été commis. Tout est parfait !

Le seul inconvénient que je lui donne (si cela en est un) : trop pris par l’histoire, les pages se tournent trop vite et on le termine sans s’en rendre compte.

Néanmoins, pour ceux qui n’ont encore jamais lu de Coben, n’hésitez surtout pas à le découvrir. Vous ne devriez pas être déçu !

Publié dans Policier/Thriller | Pas de Commentaire »

La plume du corbeau

Posté par belledenuit le 2 octobre 2008

La plume du corbeau dans Policier/Thriller 51VW8ZAQKWL._SL160_AA115_Auteur : Patricia Wentworth

Editions : 10/18 (1993)

Nbre de pages : 346

Quatrième de couverture :
Un charmant petit village du Ledshire, Tilling Green, où l’on ne s’attend certainement pas à trouver un “corbeau”. Pourtant, au milieu des préparatifs du mariage de la belle et douce Valentine, une jeune fille est retrouvée noyée dans le lac du Manor House : elle venait de recevoir une lettre anonyme… Une nouvelle enquête pour Miss Silver, qui se mêlera à la vie du village et saura délier les langues.

Mon avis :

Il s’agit du premier livre de cette auteure que je lis et je suis plutôt enthousiaste. En tout cas, j’avais besoin de me changer les idées côté lecture et c’est chose faite maintenant. Le style de Patricia Wentworth est simple, fluide et reposant. On suit pas à pas l’enquête qui se fait d’une façon très anodine (hormis lorsque la police entre en jeu). On garde également une certaine tension qui donne à cette histoire la juste suffisance d’un bon polar. La plupart des personnages ont un très bon mobile pour avoir perpétré ce meurtre mais ce n’est véritablement qu’à la fin que l’on connaît le coupable. Une lecture très agréable et avec laquelle je n’ai pas vu le temps passé.

Publié dans Policier/Thriller | Pas de Commentaire »

Millenium I : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes

Posté par belledenuit le 17 septembre 2008

Millenium I : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes dans Policier/Thriller 41PTCVTN31L._SL160_AA115_Auteur : Stieg Larsson

Editions : Acte Sud (2006)

Nbre de pages : 574

Présentation de l’éditeur :
Ancien rédacteur de Millénium, revue d’investigations sociales et économiques, Mikael Blomkvist est contacté par un gros industriel pour relancer une enquête abandonnée depuis quarante ans. Dans le huis clos d’une île, la petite nièce de Henrik Vanger a disparu, probablement assassinée, et quelqu’un se fait un malin plaisir de le lui rappeler à chacun de ses anniversaires. Secondé par Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et perturbée. placée sous contrôle social mais fouineuse hors pair, Mikael Blomkvist, cassé par un procès en diffamation qu’il vient de perdre, se plonge sans espoir dans les documnts cent fois examinés, jusqu’au jour où une intuition lui fait reprendre un dossier. Régulièrement bousculés par de nouvelles informations, suivant les méandres des haines familiales et des scandales financiers. lancés bientôt dans le monde des tueurs psychopathes, le journaliste tenace et l’écorchée vive vont résoudre l’affaire des fleurs séchées et découvrir ce qu’il faudrait peut-être taire. A la fin de ce volume, le lecteur se doute qu’il rencontrera à nouveau les personnages et la revue Millenium. Des fils ont été noués, des portes ouvertes. Impatient, haletant, on retrouvera Mikael et sa hargne sous une allure débonnaire, et Lisbeth avec les zones d’ombre qui l’entourent, dans -Millénium 2 – La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette ; Millénium 3 -La Reine dans le palais des courants d’air.

Mon avis :

Avant tout, c’est un livre dans lequel j’ai eu du mal à me lancer notamment à cause de l’engouement médiatique qu’il y a eu lors de sa sortie. Je suis plutôt du genre à faire attention à trop de critiques positives et que tout le monde s’y jette dessus en faisant autant d’éloges. Et pourtant, je dois bien admettre que tous ces avis (tant éditoriaux que trouvés sur la blogosphère) sont largement mérités. Ce livre est vraiment très bien fait.

Du point de vue de l’écriture, il n’y a rien à dire (mis à part quelques problèmes de syntaxe lors de la traduction). Il est facile à lire malgré les noms suédois avec lesquels j’ai eu quelques difficultés au début. Il faut bien arriver à se les accaparer.

S’agissant de l’intrigue, quoi dire mis à part : parfait ! Lors de ma lecture et approchant les 350 pages, je pensais sincèrement avoir débusqué le coupable. Eh bien non ! 100 pages plus loin, je me rendais compte que je m’étais complètement trompée et toute ma belle théorie s’écroulait… Autant dire que Stieg Larsson m’a bien eue sur ce coup la !

Pour beaucoup de lecteurs, difficile de lâcher le livre une fois les 100-150 premières pages lues. En fait, le temps de rentrer dans l’histoire. J’ai été dans le même cas si ce n’est que, pour moi, seul le premier chapitre a été relativement difficile à comprendre : l’auteur met en place le personnage Mikael Blomkvist et nous explique ce qui lui est arrivé dans sa vie de ce journaliste. Il y a des rétrospectives nécessaires incluses dans l’histoire qu’il raconte présentement. Pas facile de s’y retrouver mais si on lit consciencieusement on peut s’en sortir (j’en suis la preuve vivante !).

L’autre difficulté rencontrée : les nombreuses explications du journaliste sur les magouilles, spéculations et autres, dans le monde très fermé de la finance. Très intéressant mais c’est dur de s’y retrouver si l’on n’a pas un minimum de connaissance dans ce domaine. Cependant, on n’en tiendra pas rigueur à Stieg Larsson qui nous mène du bout du nez du début de son ouvrage jusqu’à la dernière page.

Par ailleurs, la rencontre entre Mikael Blomkvist (journaliste) et Lisbeth Salander (hackeuse émérite) permet un duo exceptionnel. Eux deux réunis, on en demande encore. Lui si honnête et elle, trop magouilleuse. Mais l’auteur crée un duo gagnant.

Au final, je dirai que j’ai été totalement envoûtée par cet ouvrage et je compte bien continuer à découvrir le monde de Mikael Blomkvist et Lisbeth Salander en lisant les autres livres de Stieg Larsson : Millénium II et Millénium III.

Publié dans Policier/Thriller | Pas de Commentaire »

Sous les vents de Neptune

Posté par belledenuit le 24 juillet 2008

Sous les vents de Neptune dans Policier/Thriller 513P959PZVL._SL160_AA115_Auteur : Fred Vargas

Editions : Viviane Hamy (1994)

Nbre de pages : 441

Présentation de l’éditeur :
Adamsberg et son équipe du commissariat du 13e sont invités au Québec, à Hull-Gatineau pour : “une formation de deux semaines ciblée sur le traitement des empreintes génétiques.” La semaine qui précède leur départ, le commissaire tombe sur un entrefilet dans la presse : “une jeune fille assassinée de trois coups de couteau à Schiltigheim”, lorsqu’un malasie l’étreint brutalement. Par quatre fois, en une même journée et dans des circonstances différentes il va sentir “cette sensation de gêne l’enserrer, ce chat griffu lui sauter sur l’épaule.”

Mon avis :

Encore une fois, je coupe la présentation de l’éditeur pour ne pas trop en dévoiler. Ce livre est le second que je lis de cette auteure et, contrairement à “l’homme aux cercles bleus”, j’ai été agréablement surprise par cette lecture. Même si l’on ne peut pas dire qu’il y ait véritablement de l’action, il n’en demeure pas moins que le suspens est là et l’envie de découvrir la vérité est présente à chaque chapitre. Les meurtres perpétrés sur une période de 30 ans (!) laissent perplexe et nous laisse dans un mutisme total !

Qui fait ça ? Et pourquoi ?

On suit le commissaire Adamsberg dans son enquête même si par moment on se dit “mais où va-t-il chercher tout ça !”

Cependant, au bout du compte, tout s’emboîte parfaitement et la magie Adamsberg opère.

Une enquête rondement menée sans sensation de lassitude dans la lecture. Un policer que j’ai beaucoup apprécié et que je recommande fortement.

Publié dans Policier/Thriller | Pas de Commentaire »

Charlie n’est pas rentrée

Posté par belledenuit le 18 juillet 2008

Charlie n'est pas rentrée dans Policier/Thriller 41TNpqpOIPL._SL160_AA115_

Auteur : Nicci French

Editions : Fleuve Noir (2008)

Nbre de pages : 271

Présentation de l’éditeur
Charlie devrait déjà être rentrée. Elle avait promis d’être là de bonne heure. Parce que c’est le jour du grand départ en vacances qu’elle et toute sa famille attendent depuis longtemps. Mais voilà, il est 11 heures, et Charlie n’est pas là. Pourtant, la camarade de lycée chez qui elle a passé la nuit prétend qu’elle est partie très tôt et, sur une petite île comme celle de Sandling Island, les trajets sont généralement rapides. L’heure file. Nina est de plus en plus inquiète pour sa fille. Et elle est bien la seule. Car personne ne prend cette disparition au sérieux et personne ne la croit quand elle dit qu’il est arrivé quelque chose. Et elle le sait, elle le sent, Charlie est en danger. Isolée sur cette île anglaise battue par les vents, Nina vit le pire des cauchemars, celui que toutes les mères redoutent. Très vite elle comprend que son instinct maternel est son seul allié si elle veut sauver son enfant…

Mon avis :

Mon 1er Nicci French et certainement pas mon dernier. J’ai été happée par l’histoire qui se déroule sur une journée. Et quelle journée ! … Charlie, adolescente de 15 ans, qui est portée disparue. Sa mère se bat pour la retrouver puisqu’en matière d’enlèvement les premières 24h sont déterminantes. Mais c’est sans compter sur la police qui se base sur une simple fugue. Nina prend alors les choses en main et part à la recherche d’éléments qui pourraient lui permettre de retrouver sa fille rapidement. On suit alors la jeune quadragénaire dans ses investigations. C’est à vous couper le souffle tant le rythme est soutenu. On ne voit pas les pages filées. On veut savoir. On veut retrouver Charlie. Savoir pourquoi.

J’ai commencé ce livre hier soir. Sans y consacrer beaucoup de temps, je l’ai terminé en moins d’une journée. On est littéralement transporté dans cet univers de suspens où la vie ne tient qu’à quelques heures. Le style est simple mais suffisamment prenant pour nous faire garder le livre entre nos mains et ne pas le poser. Je n’ai qu’un seul regret : l’avoir trop vite terminé.

Publié dans Policier/Thriller | Pas de Commentaire »

Deuils de miel

Posté par belledenuit le 8 mai 2008

Deuils de miel dans Policier/Thriller 413eSSgx2lL._SL160_AA115_Auteur : Franck Thilliez

Editions : Pocket (2008)

Nbre de pages : 340

Mot de l’éditeur :
Après le décès accidentel de sa femme et de sa fille, le commissaire Sharko est un homme brisé. Insomnies, remords, chagrin… Difficile dans ces conditions de reprendre du service. Mais une macabre découverte va brutalement le ramener à la réalité : une femme est retrouvée morte, agenouillée, nue, entièrement rasée dans une église. Sans blessures apparentes, ses organes ont comme implosé. Amateur d’énigmes, le tueur est aussi un orfèvre de la souffrance. Et certainement pas prêt à s’arrêter là. Pour Sharko, déjà détruit par sa vie personnelle, cette enquête ne ressemblera à aucune autre, car elle va l’entraîner au plus profond de l’âme humaine : celle du tueur… et la sienne.

Mes impressions :

Tout d’abord,  c’est le 1er Thilliez que je lis et j’ai été bluffée Very Happy. Je suis plus qu’enthousiaste d’avoir découvert un auteur de thriller que je ne vais plus lâcher. On est pris dans l’engrenage de l’enquête dès le départ et on s’y accroche… Hors de question de lâcher le commissaire et l’enquête en plein milieu du livre. Le suspens est omniprésent : on stresse avec le personnage, on a la gorge sèche par moment… L’auteur n’hésite pas à faire des phrases courtes, voire juste un mot et points de suspension pour bien marquer l’angoisse, la situation du personnage à un moment donné, l’atmosphère qui règne. C’est vraiment un vrai délice. Je me suis vraiment cru devant ma télé à regarder un policier bien enfoncée dans mon canapé en me demandant ce qu’il va arriver et lorsqu’il me fallait arrêter de lire, ça me faisait cette impression de stress quand en plein suspens TF1 vous met les pubs !!!
Il va cependant me falloir lire les premiers ouvrages de Thilliez parce que le personnage du commissaire évolue au fur et à mesure que l’auteur écrit. Il faut donc lire « Train d’enfer pour ange rouge » afin de comprendre certaines choses dans sa vie. Mais cela n’empêche pas pour autant de lire « Deuils de miel » indépendamment.

Publié dans Policier/Thriller | Pas de Commentaire »

De sang-froid

Posté par belledenuit le 15 avril 2008

De sang-froid dans Policier/Thriller 412HBAAFP6L._SL160_AA115_Auteur : Truman Capote

Editions : Gallimard (2007)

Nbre de pages : 506

Quatrième de couverture :
Il était midi au coeur du désert de Mojave. Assis sur une valise de paille, Perry jouait de l’harmonica. Dick était debout au bord d’une grande route noire, la Route 66, les yeux fixés sur le vide immaculé comme si l’intensité de son regard pouvait forcer des automobilistes à se montrer. Il en passait très peu, et nul d’entre eux ne s’arrêtait pour les auto-stoppeurs… Ils attendaient un voyageur solitaire dans une voiture convenable et avec de l’argent dans son porte-billets : un étranger à voler, étrangler et abandonner dans le désert.”

Mon avis :
Ce livre faisait donc partie de mon choix “Challenge ABC 2008″. Il est tout simplement à couper le souffle. Si le thème est plus que morbide (un quadruple meurtre perpétré par deux “voyous” dans une petite ville du Kansas), il n’en demeure pas moins que l’auteur nous dévoile toute l’affaire dans des détails “respectables” pour le lecteur. Le mobile n’est connu que lors de l’arrestation des meurtriers ainsi que le déroulement de cette macabre entreprise. J’ai eu du mal à entrer dans l’histoire, au début notamment, mais par moment ma lecture coulait d’elle-même. Les pages se tournaient sans que je m’en rende compte. C’est un livre conçu avec les témoignages de tous ceux qui ont participé de près ou de loin à cette affaire. C’est d’ailleurs ce qui est intéressant. On vit les choses pas à pas avec les enquêteurs, d’un côté, et les meurtriers, de l’autre. On s’interroge par moment. On tente de comprendre le pourquoi. Et la fin ne laisse aucune issue possible. Ce n’est pas un livre que l’on peut qualifier de bien, très bien ou mauvais. Il se lit. Et c’est tout !

Publié dans Policier/Thriller | Pas de Commentaire »

L’homme aux cercles bleus

Posté par belledenuit le 17 mars 2008

L'homme aux cercles bleus dans Policier/Thriller 21BHKGYJFNL._SL160_AA115_Auteur : Fred Vargas

Editions : J’ai Lu (2005)

Nbre de pages : 219

Présentation de l’éditeur :
” Victor, mauvais sort, que fais-tu dehors ? ” Depuis quatre mois, cette phrase accompagne des cercles bleus qui surgissent la nuit, tracés à la craie sur les trottoirs de Paris. Au centre de ces cercles, prisonniers, un débris, un déchet, un objet perdu : trombone, bougie, pince à épiler, patte de pigeon… Le phénomène fait les délices des journalistes et de quelques psychiatres qui théorisent : un maniaque, un joueur. Le commissaire Adamsberg, lui, ne rit pas. Ces cercles et leur contenu hétéroclite sont de mauvais augure. Il le sait, il le sent : bientôt, de l’anodin saugrenu on passera au tragique. Il n’a pas tort. Un matin, c’est le cadavre d’une femme égorgée que l’on trouve au milieu d’un de ces cercles bleus.

Mon avis :

Très déçue par ce polar dont j’attendais peut-être trop au regard des critiques si élogieuses qui ont été faites. L’intrigue n’est pas terrible et il n’y a pas véritablement d’action. Je suis vraiment entrée dans le livre vers la 150ème page ce qui laisse véritablement 50 pages intéressantes !!! Autant vous dire que je l’ai trouvé long à lire. C’est le premier “Vargas” que je lis et même si je n’ai pas été enthousiasmée par ce bouquin, je tenterai d’en lire un autre plus tard.

Publié dans Policier/Thriller | Pas de Commentaire »

12345
 

Fictions de crise |
poesieombrelumiere |
poesie diverses |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | isefra
| Plume d'enfants
| La vie est un mélange de no...